Les japonaises

Les japonaises

La première marque de motos japonaises voit le jour en 1913 : il s’agit d’Asahi. L’usine produit une copie de la Triumph 550 et fournit les administrations. Les motos Asahi continueront à être produites jusqu’aux années 60 où l’usine ne se consacrera plus qu’à la fabrication de vélos.

Aujourd’hui, les marques de moto japonaises présentes sur le marché sont Kawasaki, Yamaha, Honda et Suzuki.

Kawasaki

Fondée en 1878, l’entreprise Kawasaki fabriquait à l’origine des bateaux en acier. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que la société s’est intéressée au marché des deux-roues.

  • En 1952, elle a sorti sa première moto 4-temps.
  • Dix ans plus tard, elle a racheté l’entreprise Meihatsu, puis Meguro en 1964.
  • En 1968, l’entreprise lance la 500 H1 Mach III au moteur trois-cylindres deux-temps.
  • Trois ans plus tard, sort la 350 S2 qui remportera la coupe Kawasaki, suivie de la 750 H2 Mac IV.
  • 1973 est l’année de lancement de la mythique 900 Z1 équipée d’un moteur 4 cylindres.
  • De 1978 à 1988, c’est le prestigieux modèle Z 1300 qui occupe le devant de la scène.
  • En 1984, la GPZ 900 Ninja marque un tournant vers les motos de l’époque moderne.

Yamaha

C’est dans le domaine des instruments de musique que se tourne Yamaha à l’origine. En 1887, Torakusu Yamaha, apprenti chez un horloger, change de carrière et devient réparateur de matériel médical puis d’orgues. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise est contrainte de produire du matériel militaire mais se reconvertit dans la production de motos à la fin du conflit mondial. Au départ, la firme copie des modèles allemands, qui connaissent le succès. Mais rapidement, l’entreprise décide de créer ses propres modèles :

  • Ainsi naît dès 1955 la YA-1. La firme rachète Showa et acquiert par la même occasion la technologie deux -temps.
  • Pendant une décennie, les ventes de motos Yamaha progressent et la marque remporte des compétitions au Japon mais aussi en Europe.
  • À la demande de Yamaha US est créée la DT1, un modèle prévu pour concurrencer les Greeves et Bultaco.
  • Dans les années 70, la marque vend essentiellement des XT 500, suivi des XS 750 et XJ 650.
  • Puis Yamaha sort la RD 500LC, capable d’atteindre 217km/h et la série des FZ qui permet d’asseoir l’image sportive de la marque.

Honda

C’est dans la fabrication de pistons que se spécialise Honda à sa création dans les années 30. Après le Seconde Guerre mondiale, l’entreprise Honda Motor Company est fondée, et c’est ainsi que naît le type A, une bicyclette doté de moteurs de générateurs. L’entreprise produit ensuite des moteurs puis des motos complètes. S’en suivront :

  • Le type B et le type C la même année.
  • Avec le type D lancé en 1949 et équipé d’un deux-temps de 100 cc, Honda voit les ventes décoller.