BMW

BMW

La société BMW a été fondée en 1916 et produisait initialement des moteurs d’avion. Sa filiale moto produit des motocyclettes depuis 1923.

L’usine des motos BMW

Depuis près d’un siècle, c’est dans l’usine de Berlin que sont fabriquées toutes les motos BMW, même s’il arrive que certains moteurs soient produits en Chine, à Taïwan ou en Autriche.

En 2011, est sortie de l’usine la deux millionième motocyclette.

La naissance de la première moto BMW

Après le traité de Versailles, la production de moteurs d’avion et de machines-outils s’arrête et les dirigeants doivent fermer l’entreprise ou envisager une reconversion. C’est cette seconde solution qui est retenue et les associés décident de produire des moteurs de motos.

Ainsi naquit le moteur BMW M2B15, dont l’entreprise équipa ses motos KR pendant deux ans. Après avoir racheté des ateliers à moitié à l’abandon, dont celui d’Hélios, BMW prend en charge la fabrication de deux modèles de motos, la Flink et la Helios. BMW améliore cette dernière en changeant la position dans le cadre et en pensant à ajouter la transmission acatène, ce qui aboutit en 1923 au modèle R32, la toute première moto BMW qui sera produite à 3 000 exemplaires.

Les motos BMW suivantes

  • La R32 évolue rapidement. Dans les années qui suivent, elle est doublée d’une version à soupapes en tête, le modèle R37 avec 3 vitesses, 16CV et à moteur culbuté.
  • À la fin des années 20 sortent les modèles R52, R57, R62 et R63. Toutes les motos BMW auront désormais une version sportive à soupapes en tête.
  • En 1930, les modèles R11 et R16 sont lancés.
  • Entre 1935 et 1942, BMW produit des R12 et R17, nouvelle version des R11 et R16 et en vend même à l’armée.
  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’usine berlinoise produit la célèbre Afrika Korps, un side-car à roue du side motrice.
  • Après la guerre, BMW fabrique des monocylindres 250 cc à cardan qui ont maintenant une boîte 4 rapports, tels que la R24 et la R25.
  • En 1954, la RS54 à moteur Rennsport sort de l’usine pour se retrouver dans les mains des pilotes les plus renommés et dans les compétitions les plus prestigieuses.
  • La série 7 qui est lancée à la fin des années 70 est la première avec carénage.
  • En 1988, la marque lance la série K, avec les premiers modèles de série avec quatre soupapes avec angle de dégagement serré.

Depuis, la marque lance régulièrement de nouveaux modèles en veillant à améliorer leurs performances d’année en année.